Tous les hommes naissent et meurent le même jour - Christian Combaz

Tous les hommes naissent et meurent le même jour
Christian Combaz
Editions du Cerf

L’auteur invite à ouvrir chacune des fenêtres expérimentales entrebâillées, depuis le Pari pascalien, sur le mystère de l’Audelà : chimie cérébrale induite par le mysticisme religieux, réanimations inespérées, substances psychotropes parmi lesquelles le DMT, la « molécule de l’Esprit ». Il évoque l’énigme de la réalité quantique où le passé, le présent et le futur sont simultanés dans un autre ordre. Si l’on admet que la conscience survit à la mort, tous les hommes qui quittent le Temps le quittent en même temps. Nous mourons « au même instant que Socrate et Jésus puisque la dernière seconde d’un ordre révolu est la dernière pour tous ». Le Jugement dernier, c’est donc à chaque instant pour ceux qui meurent. Le bourreau et sa victime se retrouvent face à face, au présent éternel, à peine la porte franchie.

L’auteur en profite pour souligner une anomalie très actuelle : il trouve scandaleux que l’on propose aux malades en phase terminale de faire le grand saut sans leur proposer aucune des substances qui ouvrent une lucarne sur l’éternité pendant cinq minutes. Il s’étonne qu’on préfère les tuer par l’euthanasie, plutôt que de leur proposer, pour les plus inquiets d’entre eux, l’expérience chimique à laquelle s’adonnent les chamanes d’Amazonie depuis des millénaires et qui consiste à tutoyer la certitude de l’au-delà.

Information Auteur: 
Christian Combaz