Le petit livre des grandes coïncidences

« Soit les coïncidences ne sont rien de plus que le fait du hasard et tout leur intérêt consiste à nourrir les conversations de salon. Soit elles font partie d’un mécanisme hautement plus complexe dont la véritable teneur nous échappe à ce jour ».

Gilbert Sinoué a traversé une expérience personnelle singulière qui l’a plongé au coeur du phénomène des coïncidences et de la synchronicité.
Interrogeant l’histoire et les travaux de chercheurs qui se sont passionnés pour cette question, il nous propose un voyage vertigineux où s’entremêlent idées et histoires vécues.

« Toute coïncidence, se dit Miss Marple,
mérite d’être étudiée.
Il sera toujours temps plus tard de l’oublier
 s’il ne s’agissait que d’une coïncidence. »
Agatha Christie.

Non, il ne s’agit pas d’un roman.
Il ne s’agit pas non plus d’une réponse à une requête éditoriale.
Ces pages, synthèses d’interrogations personnelles, vivaient en moi depuis près de quinze ans ; dix-huit, très précisément. Elles ne demandaient qu’à être transmises et Stéphane Watelet a bien voulu accepter de jouer le rôle de passeur. Je l’en remercie.
Tout a commencé en 1996.
Au cours de l’automne, très précisément. À cette époque, il m’a été donné de vivre un événement d’une très grande intensité émotionnelle, imprévue, comme la plupart des événements exceptionnels et donc hors du commun. La curiosité du lecteur dut-elle en souffrir, la pudeur impose que je n’en révèle pas la teneur.